Seins

Augmentation mammaire par prothèse

En détails

Amélioration de la confiance en soi, augmentation de la féminité, obtention d’un volume satisfaisant permettant de s’habiller différemment, d’éviter de porter des soutien-gorge avec artifice, les avantages de la mise en place de prothèses mammaires sont nombreux.

Dans la plupart des cas la demande est l’obtention d’un sein de volume normal tout en gardant un aspect très naturel.

Les prothèses les plus utilisées sont composées de gel de silicone souple entouré d’une enveloppe en élastomère de silicone. Elles sont employées depuis plus de 40 ans car ce sont celles qui donnent le meilleur résultat en terme d’augmentation mammaire du fait de leur consistance très proche du sein normal.

Elles ne présentent aucun danger pour la santé lorsqu’elles répondent aux normes éditées par l’Agence Française de Sécurité des Produits de Santé.

Les prothèses remplies de sérum physiologique ou d’hydrogel ne sont utilisées d’exceptionnellement du fait de leur consistance moins naturelle et du risque de dégonflement.

La taille des prothèses mammaires, le type (prothèses rondes en principe car ne tournent pas), le profil (pour simplifier, plus le profil est bas plus le sein est naturel, plus il est haut plus le sein est bombé en partie supérieure) sont choisis en fonction de la volonté de la patiente et de l’aspect du sein avant l’opération. Pour cela nous nous aidons d’exemples photographiques de personnes déjà opérées par le même praticien, de simulateur de volume glissé dans un soutien-gorge adapté, voire de simulation informatique.

Les cicatrices sont très discrètes ou inexistantes. Elles sont le plus souvent au niveau de l’aréole.

Dans quelques cas rares nous utilisons un abord dans le sillon sous-mammaire ou sous l’aisselle.

Nous positionnons les prothèses le plus souvent à la fois dessus et dessous le muscle (dual plan). Cette technique permet de concilier à la fois les avantages de la méthode au-dessus du muscle et de la méthode au-dessous du muscle.

Les implants mammaires ne peuvent en aucun cas être considérés comme définitifs et nous en conseillons le changement systématique environ tous les 15 ans.

Je ne pratique pas d’injection de graisse ou d’acide hyaluronique pour une augmentation mammaire à but esthétique. Ce sont des méthodes trop récentes pour assurer qu’elles ne sont pas responsables d’une augmentation du risque du cancer du sein.

Seul le suivi à très long terme de ces techniques permettra d’avoir des certitudes à ce niveau et les prothèses mammaires conventionnelles donnent des résultats trop favorables pour prendre ce risque.

Le Docteur PÉRÈS est praticien exclusif en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, qualifié par le Conseil de l’Ordre sous le numéro 10002807385. Il exerce à titre libéral à Biarritz, proche Bayonne, Anglet, Pays basque (64).